RETOUR SUR L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE LA FP2M DU 24 MAI 2019

La dernière Assemblée Générale des adhérents de la Fédération des Professionnels de la Micro Mobilité (FP2M) qui s’est tenue le 24 Mai 2019 a renforcé la volonté des présents à travailler de concert afin d’aider le développement de la pratique des nouvelles mobilités et affronter les vagues contraires qui freinent leur montée en puissance.

Outre un bilan, extrêmement positif, concernant les actions de la FP2M sur le premier trimestre, les adhérents ont validé la ligne stratégique proposées par le bureau exécutif et les actions diverses envisagées sur : le décret EDPM (Engin de Déplacement Personnel Motorisé), les discussion en cours sur la LOM, la finalisation du projet de norme prNF EN 17128 (Véhicules électriques personnels légers (PLEV) – Exigences de sécurité et méthodes d’essai), les actions nécessaires en terme de prévention et de pédagogie vers les usagers des EDPM, les différentes formations et ateliers à venir en direction des professionnels, les discussions sur les partenariats en cours aussi bien au niveau français qu’européen mais aussi la participation aux prochains salons d’intérêt pour la profession tel que Autonomy 2019.

Entre autres décisions importantes, les membres de la fédération ont approuvé les orientations et actions suivantes :

  • La future reconnaissance des EDPM à vitesse inférieur à 25 km/h dans le code de la route français est un très grand succès auquel la fédération est fière d’avoir participé.
  • La FP2M rappelle la très grande nécessité d’encourager par différentes actions de pédagogie et d’information le port du casque par les usagers des EDPM, ainsi que tout autre équipement de protection individuel.
  • Informer sur l’obligation d’assurance en responsabilité civile qui incombe aux utilisateurs des EDPM et surtout informer sur l’intérêt d’une telle protection figure parmi les actions prioritaires de la FP2M
  • La FP2M applaudit la légalisation de l’utilisation d’un éclairage supplémentaire SUR l’usager et entend mener des actions de promotion pour encourager leur usage car la visibilité des usagers dans le trafic est un enjeu majeur de sécurité
  • Dans cette optique d’améliorer la visibilité des utilisateurs, la FP2M applaudit l’obligation qui sera faite, via le décret, du port d’équipement (type gilet, brassard…) réfléchissants en condition de visibilité faible
  • L’article 21 du projet de Loi d’Orientation des Mobilité (LOM) est un outil extrêmement positif pour le développement des EDPM car il donne aux autorités locales la possibilité de décider, en toute intelligence et responsabilité, des conditions d’occupation de l’espace public en fonction des réalités du territoire : qualité des infrastructure, dangerosité du trafic, besoin en mobilité des population, développement économique (ex tourisme) locale, etc…

°

Outre cette liste, non exhaustive de satisfactions, l’Assemblée Générale a confirmé que la reconnaissance des EDPM à vitesse maximum 25 km/h n’était que la première étape d’une action qui va désormais se concentrer sur les priorités deux :

  • La reconnaissance européenne des engins de déplacement personnel motorisés rapides (R-EDPM) ayant des vitesses entre 25 km/h et 45 km/h via le règlement européen sur l’homologation des véhicules motorisés (R 168/2013). Une intégration dans les catégories L (véhicules motorisés à deux, trois ou quatre roues) avec une réflexion intelligente sur les exigences techniques de réception de ces engins et des obligations en matière d’utilisation de l’espace public qui pourraient se rapprocher de ceux admis pour les engins de catégories L1e-A et L1e-B (type speed pedelec).
  • L’extension aux espaces »hors agglomération » de l’utilisation des EDPM.
  • Prise en compte des EDPM dans les Plans de Déplacement en Entreprise et surtout la mention explicite des EDPM dans l’article 26 du projet de LOM qui donnera droit au forfait mobilité pour les salariés des entreprises.
  • Relancer les administrations sur les nécessaires besoins de correction de la définition de EDPM telle que présentée dans le projet de décret. Cette définition pose de vraies problématiques qui pourraient déboucher sur les restrictions à l’innovation, des freins au développement du marché et des difficultés techniques pour les industriels.

Au-delà de cela, l’assemblée a validé les actions futures de la FP2M avec les sujets prioritaires de :

faciliter les relations des professionnels dans leurs relations avec les autorités de contrôle du marché notamment dans la définition de critères homogènes pour l’évaluation des produits, développement et lancement du label Micro Mobilité (Label Magasin, label importateurs/industriels, label assureur), accompagnement des professionnels sur les questions de recyclage produit/batterie mais surtout des questions de seconde vie, accompagnement des activités de prévention et d’information du public et surtout réalisation des études permettant de mieux connaitre le marché, les profils utilisateurs et les challenges de la filière.

3 thoughts on “RETOUR SUR L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE LA FP2M DU 24 MAI 2019

  1. Enfin des perspectives réalistes en adéquation avec l’usage réel de nos engins. Parmi les premiers (février 2017 – 3000km – aucun incident) je propose qu’une mini-formation (type BSR) pour les vitesses supérieures à 25km/h pourrait être une obligation qui donnerai droit le de rouler jusqu’à 45km/h, (pour les non détenteur de BSR ou permis moto).
    Pour le reste (assurance, , gants, brassarts et lumière la nuit, trottoirs interdits, une seule personne desus, etc etc, je suis d’accord à 100%)

  2. Bonjour,
    Bravo pour cet état des lieux.
    Nous sommes heureux de voir un tel état des lieux, et attendons avec impatiences vos travaux sur les nouvelles évolutions à prévoir (nouvelle catégories pour les 25-45km/h, chaussé permises hors aglo).
    Quels sont les conditions pour participer à ces AG ? Plusieurs associations ou comités de différentes catégories d’EDP seraient heureux de pouvoir participer à ces discussions.
    #trottinetteResponsable #edpResponsable.

    1. Bonjour François, et merci pour l’intérêt que vous portez à la FP2M. Toutes nos actions vont dans le sens d’un développement de l’usage des EDPM en toute responsabilité et l’accompagnement de la filière professionnelle.
      Nos Assemblées générales sont réservées aux professionnels adhérents et certains invités. Et la FP2M souhaite évidemment renforcer ses liens avec les associations d’utilisateurs afin de travailler sur certains sujets en collaboration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *