Décret sur les EDPM: Communiqué de presse de la FP2M

Au terme de nombreux mois de travail et de consultations, le gouvernement s’apprête à communiquer sur la publication du décret de loi relatif à l’utilisation sur l’espace public des engins de déplacements personnels motorisés (EDPM).

Le dossier de presse du ministère de l’écologie

6 thoughts on “Décret sur les EDPM: Communiqué de presse de la FP2M

  1. Bonjour
    Merci à vous pour votre implication et le relais que vous nous proposez concernant l’évolution de ces nouveaux mode de déplacement.
    Cette loi tant attendue est enfin arrivée et dans son ensemble les mesures sont je trouve plutôt pertinentes…si ce n’est la longueur définie de 135cms. Cela exclus des EDP les engins de type Footbike (dimension d’un vélo et roues de 17″ à 26″ ) bien plus efficace en tenue de route et sécurisant dans la circulation. Porter cette dimension à 2000cms eut été il me semble bien plus pertinent, réellement visionnaire quant à notre mobilité future en ouvrant le champ des possibles et surtout non centré sur un marché existant qui ne propose pas au citoyen la sécurité nécessaire face au monde auto-routier. Autrement dit, limiter ce déplacement alternatif sur la routes aux seules trottinettes à petite roues, pour moi, s’apparente à un acte délibérément criminel.
    Pour être précis, quand je dis visionnaire je pense a vous et aux consultants de la cause Edp, quand je dis criminels c’est à nos élus que je pense !!!
    Ce constat est issu de mon expérience personnelle, j’ai conçu un foobike suffisamment dimensionné, parfaitement visible par les automobiliste… et enfin je ne joue plus avec ma vie tout les matins pour aller travailler.
    Puisse ce commentaire nourrir la réflexion, Très cordialement

    1. Bonjour monsieur,

      Manifestement un souci technique n’a pas fait apparaître notre réponse à votre commentaires. Veuillez nous en excuser.

      Vous avez raison pour la limite des 135 cm, elle est réellement problématique pour un certain nombre d’usages. Elle a été définie en fonction d’un usage très urbain de la location libre, avec des arguments sécuritaires qui s’entendent. Cependant , nous continuons à discuter avec les autorités et travaillerons avec eux pour tenter de trouver une solution qui pourrait faire évoluer ce décret.

      Bien cordialement

      1. Bonjour
        Merci pour votre réponse à laquelle je fédère, cette loi ne concerne in fine que le domaine ultra urbain & freeflotting des grandes villes.
        Selon ce texte il est légal de se confronter à la circulation en overbord ou monoroue, sans casque,sur une route limitée à 50Km/h, je trouve cette logique effrayante et suis en tant que designer convaincu que certain EDP ne sont simplement pas conçu pour le milieu auto-routier. Cette notion de dimension imposée a du sens si cela promets plus de sécurité, mais l’exemple ci dessus mets en évidence le contraire et par ailleurs fige le développement des EDP ….cependant, et c’est ce que j’apprécie dans cette loi, libre à chacun de prendre ses responsabilités.

        Pour autant je ne rejette pas cette logique de dimension et pense pertinent d’imaginer que 100cms pourrait être le point de bascule entre utilisation en zone limité à 30km/h ( centre ville) et utilisation en zone 50km/h (péri-urbain ) . Et pour que cela soit parfait il faudrait également s’interroger sur la dimension des roues !!!

        Pour info, petit extract du moratoire canadien sur leur EVDP
        – il dispose de deux roues placées sur le même axe longitudinal dont le diamètre de jante est d’au moins 250 mm et d’une plateforme d’au moins 250 mm de largeur, d’au moins 300 mm de longueur entre les deux roues et d’au plus 150 mm de hauteur du sol, et possède un empattement d’au moins un mètre.
        – il est équipé d’un système de freins qui agit indépendamment sur la roue directrice et sur la roue arrière à l’aide de leviers distincts actionnés par les mains
        – Il est muni d’un moteur électrique d’au plus 500 watts qui permet une vitesse maximale de 32 km/h

        J’ai construit mon EDP sur cette logique …. confort de conduite, tenue de route, sécurité, que du bonheur !!!
        Mais cette liste de caractéristiques est tellement restrictive, qu’elle n’autoriserait en fait que très très peu de modèles de trottinettes électriques actuelles… et voila, force est de constater que la boucle est bouclée !!!

        Bien cordialement
        Ric

        1. Oui, la diversité des engins dans une seule catégorie rend difficile toute règlementation uniforme

          Le décret français n’est pas aussi précis techniquement et c’est plutôt mieux, cela évite des restriction de design qui, à terme, tuent l’innovation. L’exemple de l’obligation de freins sur DEUX roues, plutôt que d’imposer une obligation de performance du freinage.

  2. Bonjour,
    Je souhaite acheter une trottinette électrique tout terrain 1000W (mini scooter)
    Ce véhicule rentre t il dans le même cadre réglementaire que les trottinettes électriques sans selle ?
    cf lien joint
    Merci de votre réponse et de votre aide

    1. Bonjour madame,

      A partir du moment où l’engin a une selle, il entre dans la catégorie cyclomoteur et non EDPM. De plus, les edpm ne sont pas définis par leur puissance mais par la vitesse max (25 km/h) et autres caractéristiques techniques décrites dans le décret.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *