Baromètre marché de la mobilité 2018 – FP2M/Smart Mobility Lab

En quelques mois la micromobilité a vu son marché évoluer. Avec une progression des ventes de trottinettes électriques de  232 749 (+129 %) et 43 % au global pour les e-EDP (Engins de Déplacement Personnel électriques), 10 opérateurs de trottinettes en libre-service qui se développent dans les grandes villes françaises, une future reconnaissance officielle grâce à la création d’une nouvelle catégorie dans le code de la route. Considérée à ses débuts comme un nouveau phénomène de mode, elle est aujourd’hui un réel mouvement de société.
Si la micro-mobilité est, sans conteste, l’une des solutions de désengorgement des grandes villes en apportant plus de liberté, de flexibilité et de gain de temps dans tous les déplacements urbains et périurbains, elle fait l’objet de nombreux débats sur la sécurité dans les espaces publics. Aussi, les professionnels de la filière attendent avec impatience le rendu de la loi LOM (Loi d’Orientation sur les Mobilités) pour mieux se développer dans un cadre et selon des normes définis.
 Pour accompagner cette dynamique, la Fédération FP2M se mobilise sur la prévention et la sécurité des engins, et Smart Mobility Lab, expert en nouvelles mobilités, analyse les tendances et anticipe les usages de demain.

PREMIÈRE LECTURE DU « BAROMÈTRE 2018 FÉDÉRATION FP2M/SMART MOBILITY LAB »

Les ventes liées à la micro-mobilité (engins mécaniques et électriques + accessoires) représentent en France un C.A de 278 M€ en 2018 (+32.4 % vs 2017). Les EDP (Engins de Déplacement Personnel) représentent 238 M€ pour 1,640 million d’unités vendues. Pour la première année depuis l’explosion de la micro-mobilité, les engins mécaniques connaissent une baisse en nombre d’unités vendues (-20 % vs 2017) au profit des engins électrique (+ 43 %). Pour accompagner cette mutation, la vente d’accessoires a progressé en valeur de 188 %.

 

 » Les chiffres 2018 nous montrent une réelle transformation du marché », explique Fabrice Furlan, Président de la Fédération FP2M. « Les EDP à destination de mobilité loisirs continuent de séduire, mais le principe de la micro- mobilité prend tout son sens dans la mobilité urbaine, car elle accompagne au quotidien les Français dans leur mode de déplacement professionnel. Si ce phénomène a fait ressurgir des problèmes de sécurité, les nouvelles réglementations vont dans le bon sens. La croissance des ventes d’e-EDP et la qualité des accessoires liés, sont une preuve de première prise de conscience des propriétaires d’engins de leur responsabilité vis-à-vis de leur propre sécurité mais aussi de la bonne conduite sur la voie publique. »

 

VENTE ET  VOLUME  DES  EDP :  UNE  BAISSE DES  ENGINS MÉCANIQUES AU PROFIT DES E-EDP

Les chiffres 2018 dévoilent une réelle explosion du marché électrique, avec une hausse de 41 % en valeur pour atteindre 168 millions d’euros.

En nombre d’unités vendues, les EDP affichent une légère baisse de 5%, liée au marché des engins mécaniques, qui passe de 77 % des parts du marché à 65%, en faveur de l’électrique qui représente 35 % en 2018. En valeur (en M€), l’électrique représente 61 % de parts de marché (C.A : 168 M€) et les engins mécaniques 25 % (C.A : 69 M€). Les produits périphériques, quant à eux reste stable en termes de volume, mais affiche une croissance à 3 chiffres en valeur pour atteindre 40 M€. Ils représentent aujourd’hui 14,4 % du C.A. des ventes de la micro- mobilité. Cette progression s’explique principalement par la venue sur le marché de composants complémentaires pour les Hoverboards (karts attaché..).

 

PAR TYPE DE PRODUIT : L’ÉLECTRIQUE A LE VENT EN POUPE

Si les trottinettes mécaniques affiche le plus gros volume de vente, les trottinettes électriques affichent une croissance à 3 chiffres, et confirme que la mobilité urbaine pour des déplacements quotidiens, prend le pas sur la mobilité loisirs. On constate que le prix des EDP électriques ont considérablement baissés et participent ainsi à la démocratisation de la micro-mobilité pour tous.

 

TROTTINETTES MÉCANIQUES    Volume : 1 064 480 (-20%) /  Valeur : 69 521 679€ (-8%) Prix moyen TTC : 65 €  (-17%)

TROTTINETTES ÉLECTRIQUES    Volume : 232 749 (+129 %)/  Valeur : 110 925 076€ (+ 76 %) Prix moyen TTC : 490 € (-22  %)

HOVERBOARDS   Volume : 301 554 (+3%)  /  Valeur : 45 822 922€ (-10%)   Prix moyen TTC : 169 €  (-31%)

LES GYROROUES   Volume : 4 181(+19%)  /  Valeur : 2 834 836€ (+ 25%)  Prix moyen TTC : 362 €  (-54%)

LES GYROPODES  Volume :2 213 (-8%)  /  Valeur : 1 901 200€ (-21%) Prix moyen TTC : 421 €  (-65%)

SKATE BOARD ÉLECTRIQUE  Volume : 26 207 (+701%)  /  Valeur : 3 293 898€ (+2926 %)  Prix moyen TTC : 117 €   (-46%)

LES ENGINS AVEC SELLE  Volume : 8 554 (+701%)  /     Valeur : 3 358 795€ (+261%) Prix moyen TTC : 368€ (-58%)

 

PAR TYPE DE DE MOBILITÉ (loisirs vs urbaine)

Avec un prix moyen en baisse de 45 %, les e-EDP séduisent et deviennent un moyen de transport urbain à part entière.

Avec un chiffre d’affaires de 158,1 M€ (+51 %) pour 1 000 810 unités vendues, les EDP de mobilité urbaine dépasse les EDP de mobilité Loisirs qui affichent une baisse en volume de 26 % (639 128 unités vendues) pour un chiffre d’affaires de 79,5 M€ (-12%).

 

gggggg

One thought on “Baromètre marché de la mobilité 2018 – FP2M/Smart Mobility Lab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *