Forfait Mobilité et LOM: que deviennent les nouvelles mobilités?

Le projet de Loi Mobilité, communiqué en novembre dernier et aujourd’hui en discussion au niveau du Sénat , est un pas de géant dans la bonne direction qui va permettre aux EDP électrique (termes administratif: Engin de Déplacement Personnel) de définitivement entrer dans le paysage mobilité en France.

La FP2M suit évidemment l’évolution de ce texte et ne peut s’empêcher de s’interroger sur l’Article 21 de ce projet de LOM qui vise à encourager les mobilités vertueuses d’un point de vue économie d’énergie mais qui n’inclue pas (sans formellement les exclure) les nouveaux engins de déplacement électriques. C’est assez étonnant de la part de nos gouvernants une telle absence.

D’autant que, en plus d’un vrai impact positif sur la qualité de l’air et les économie d’énergie, le nouveau « forfait mobilité » devrait intégrer la liberté de chaque français à choisir son mode de déplacement.

 

#LOM, l’Article 21: Création d’un « forfait mobilités durables » et le texte spécifie « accomplis au moyen d’un vélo ou d’un vélo à assistance électrique personnel ou en covoiturage en tant que passager » ,

 

La FP2M souhaite évidement que cet oubli soit formellement corrigé pour aboutir à un texte plus excplicite en faveur des EDP électrique ou, à défaut, une formulation plus générale intégrant toutes les innovations présentes et futures en matière de mobilité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *