Baromètre du marché, profils des usagers et perceptions sur les EDP (ou nvei): la vérité des chiffres !

Dans le cadre du salon Autonomy, le « Baromètre Fédération FP2M/Smart Mobility Lab » a dévoilé les premiers chiffres de vente sur la micro-mobilité… et les chiffres sont plus impressionnants que les meilleurs des prédictions !

1 735 228 EDP (mécaniques et électriques réunis) vendus en France en 2017 pour un chiffre d’affaire de 195,4M€ !

Progression de 56% entre 2016 et 2018 et prévue de 32% pour 2018 !

Ces chiffres sont plus qu’impressionnant de par la progression spectaculaire. pour exemple:

  • Les EDP électriques de « mobilité » (excluant le loisir tels que les hoverboards) c’est 101 000 produits en 2017 contre un peu plus de 257 000 vélos électriques (+ 90%) qui ont bénéficié de l’aide à l’achat de l’état et des autorités locales
  • L’ensemble des EDP c’est 1,7 millions contre 2,8 millions de cycles (électriques et mécaniques) en 2017.

 

 

LE MARCHÉ DES e-EDP : TYPES D’e-EDP, PROFILS D’UTILISATEURS, PRÉVENTION ET RISQUES

Réalisée par le bureau de prospective Smart Mobility Lab pour le compte de l’Association de la Prévention Routière et le soutien de Allianz et la FP2M

 

 

Les deux études qualitatives et quantitatives sur les usages des EDP seront disponibles sur le site de l’APR !

11 thoughts on “Baromètre du marché, profils des usagers et perceptions sur les EDP (ou nvei): la vérité des chiffres !

  1. Bonjour,

    Félicitations pour votre travail. Je n’ai pas réussi à trouver le rapport entier, serait-il possible d’obtenir les rapports de cet article complets en .pdf , la lecture page par page est fastidieuse et désagréable.
    Cordialement,

    1. Merci de votre intérêt.
      Je vous envoie le document par mail

      Bien Cordialement
      Jocelyn Loumeto
      Administrateur FP2M

      1. Bonjour,

        Tout comme Jules, je trouve fort intéressant ce travail et souhaiterais pouvoir le lire également en PDF.
        Avec tous nos remerciement.

        Bruno

      2. Bonjour,
        Tout comme Jules et Bruno je trouve l’étude très interessante. Est-ce possible de recevoir les rapports de l’article complet en .pdf svp ?
        Un grand merci d’avance.
        William

  2. Bonsoir,
    Votre étude est passionnante, j’aimerai vraiment si cela est possible, que vous me communiquiez l’étude complète en PDF svp.
    En vous remerciant
    Léo

  3. Bonsoir,
    Votre étude est passionnante, j’aimerai beaucoup, si cela est possible ; avoir accès à l’étude complète en PDF.
    En vous remerciant
    Léo

  4. Bonjour.
    Merci pour cette étude très intéressante. Je m’ interroge cependant sur un point: vous comptabilisez les trottinettes mécaniques, mais pas les skateboard ou les rollers (mécaniques). Pourtant ils sont aussi en partie destinés au déplacement et ne sont certainement pas un marché négligeable en comparaison, si on en juge par le nombre d’ articles présents dans des enseignes type Décathlon par exemple. Y a-t-il une raison à cela?
    Au passage je pense qu’il y a une erreur sur le C.A. des skateboard électriques qui doit être de 1M€ au lieu de 0,1M€ (vu le volume des ventes et le prix moyen d’ un skateboard électrique).

    1. Merci de votre passage sur cet article.

      Concernant les skate et rollers mécaniques nous avons considérés (peut-être à tord) que la large majorité de l’utilisation était de nature « sport-loisir » et de façon marginal pour du déplacement. Ce qui n’est pas le cas de la trottinette qu’elle soit adulte ou enfant. Par contre, nous avons tout de même intégré les Hoverboard (bien que puissamment loisir) car il s’agissait d’évaluer également de phénomène qui a précédé l’explosion des trott et des roues

      Cordialement
      Jocelyn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *